Archive for 08/25/13

Paris et Lyon reliés par une fibre à 17,6 Tbit/s

Alcatel-Lucent et France Telecom-Orange ont signé une première mondiale en installant une fibre optique à 17,6 Tbit/s entre Paris et Lyon. Ce lien est - selon les deux groupes - le premier à faire passer 400 Gbit/s par longueur d'onde dans des conditions réelles d'exploitation. Cette performance multiplie par quatre la bande passante disponible par rapport au lien existant.
Évidemment, cette fibre n'est pas ouverte aux particuliers. Elle fait partie du backbone du Réseau National de télécommunications pour la Technologie, l'Enseignement et la Recherche (RENATER) et permettra donc aux chercheurs des deux pôles d'échanger plus rapidement les vastes quantités de données qu'ils manipulent. Mais RENATER fait ici office de précurseur, Orange prévoyant à court terme de généraliser ces liens 4 fois plus rapides sur son réseau public, afin de permettre la montée en débits due aux nouveaux usages tels que le cloud computing ou la téléprésence.
Techniquement, cette expérimentation grandeur nature tire profit de la technologie Alcatel-Lucent Photonic Service Engine.
dimanche 25 août 2013

Samsung : la 5G en 2020, 10 gigabits/s

La 4G n'est pas encore réellement déployée, certaines zones de la capitale sont encore en 2G — ceux qui prennent le métropolitain comprennent —, mais Samsung teste déjà la 5G. La société coréenne a en effet annoncé qu'elle avait testé pour la première fois la 5G, une technologie attendue en 2020 dans le meilleur des cas.
L'exemple choisi par Samsung est typique de la communication des opérateurs et des constructeurs : télécharger un film complet en une seconde. La vitesse attendue est de 10 gigabits/s (environ 1,2 Go/s) à comparer selon Samsung à la 4G qui atteint 75 mégabits/s. Rappelons que les réseaux LTE peuvent atteindre 150 mégabits/s en théorie (notamment chez Orange).
Ce premier test utilisait une transmission dans la bande des 28 GHz — nettement plus que la 3G et la 4G, qui restent généralement sous les 3 GHz — avec un débit réel de 1 gigabit/s.
Bien évidemment, 2020 est la date de lancement, mais les réseaux ne devraient pas arriver dans nos contrées aussi rapidement, comme pour la 4G, une technologie finalisée depuis quelques années.

Le superordinateur à 100 $ est disponible

  Un projet de superordinateur à 100 $ avait été lancé sur Kickstarter. Finalement, les machines ont été livrées. Comme nous l'expliquions, il s'agit d'un « superordinateur » dans le sens ou pour 100 $ on a une machine massivement multicore, avec 16 ou 64 unités de calcul en plus du CPU principal. Bien évidemment, la carte ne rivalise pas avec un appareil à base de Xeon ou d'Opteron, mais dans certains cas ça reste assez intéressant.
Les cartes sont assez complètes : on a un SoC assez inhabituel, le Zynq-7010, 1 Go de RAM, une sortie HDMI, de l'Ethernet à 1 gigabit/s, deux USB 2.0 et un emplacement microSD. Le SoC est équipé d'un CPU ARM (deux cores Cortex A9 à 1 GHz) mais aussi d'une partie programmable, de type FPGA. En plus des différents composants, on trouve aussi bien évidemment des puces Epiphany : soit un modèle 16 cores gravé en 65 nm, soit un modèle 64 cores gravé en 28 nm. La carte avec l'Epiphany 16 cores vaut 100 $ et un SoC différent (Zynq-7020) ou des connecteurs GPIO sont en option.
La carte est livrée avec une version adaptée d'une distribution Linux et il est même possible d'acheter un « cluster » composé de 4 cartes et préconfiguré pour 575 $.

Le sac à dos brouilleur d'ondes pour mieux protéger son PC

Face à la multiplication du piratage informatique, une firme dénommée Das Keyboard a conçu une série d’accessoires censés protéger les utilisateurs d’un hacker mal intentionné. Décliné en sac à dos et en sac à bandoulière, l’idée consiste à bloquer les ondes pour éviter toute intrusion dans un appareil.
A priori, ces sacs qui composent la gamme HackShield n’ont rien de spécial de par leur design quelconque mais ce sont plutôt leurs fonctionnalités qui les rendent intéressants. En effet, ils ont pour particularité d’intégrer un revêtement capable de bloquer les ondes radio. Ainsi, une fois qu’un appareil nomade ou un ordinateur portable est rangé dans sa poche intérieure, il reste à l’abri du piratage. Agissant comme un champ de force, ce revêtement va verrouiller les connexions sans fil entrantes et sortantes. De cette manière, le terminal ne peut ni envoyer ni recevoir une données via Wi-Fi, Bluetooth ou NFC. Défini comme un nouveau niveau de sécurité numérique par le fondateur de la firme, c’est un moyen de lutter contre les vols de données. Das Keyboard a également développé un portefeuille du même genre pour protéger les cartes bancaires et autres carte équipée d’une puce RFID.




Quelles sont les applications les plus utilisées au monde ?

Le site GlobalWebIndex vient de publier des statistiques intéressantes et qui concernent les applications les plus utilisées par les mobinautes au niveau mondial. En première position, on y trouve l'application Google Maps, qui est utilisée par 54% des utilisateurs de smarpthones. Sa concurrente Nokia's Ovi Maps parvient à se hisser à la onzième position, alors qu'Apple Plansn'apparaît pas du tout dans le classement.

En seconde position, c'est l'application Facebook que l'on découvre, avec 44% d'utilisateurs. La société de Mark Zuckerberg ne s'arrête pas en si bon chemin, puisqu'on la retrouve également en huitième position avec Facebook Messenger, et en dixième place avec Instagram

En troisième et quatrième positions, ce sont deux autres applications Google que l'on aperçoit sur le graphique de GlobalWebIndex : Youtube et Google+. Twitter et Skype n'arrivent qu'en sixième et septième places. La méthode employée pour recenser les applications les plus utilisées est décrite ici. Si l'on y apprend que l'âge des mobinautes recensés s'étend de 16 à 64 ans, on ignore, en revanche, combien de personnes ont été prises en compte dans les statistiques, ni les pays concernés. Un top à prendre avec des pincettes, en somme, même si les résultats sont assez crédibles.

A Londres les poubelles Wi-Fi espionnaient les passants

La ville de Londres a récemment équipé ses rues d’un nouveau type de poubelles publiques assez particulières. Ces dernières sont en effet équipées d’antennes Wi-Fi capables de reconnaître les téléphones portables des passants afin de revendre ces données aux annonceurs et autres publicitaires.

Les défenseurs de la vie privée n’ont pas manqué de réagir vivement à cette annonce, voyant dans cette initiative une tentative d’entrer dans la vie privée de n’importe quel passant de Londres sans son consentement. Et la ville de Londres n’a pas été sourde à ces critiques, puisque dans la même semaine, cette dernière vient de demander expressément à Renew, la société chargée de mettre en place ces poubelles, de cesser immédiatement leur installation. « Outre ce qui est techniquement possible, ce genre d’initiative dans la rue devrait être mené prudemment, et avec suffisamment d’informations auprès du public », a déclaré la ville de Londres.

La société Renew, qui avait déjà installé des poubelles high-tech lors des J.O. de Londres en 2012, a également réagi à cette décision. Dans une lettre ouverte, celle-ci explique que les données collectées ne peuvent en aucun cas permettre d’identifier un utilisateur ou de connaître le moindre détail de sa vie. Néanmoins, son PDG Kaveh Memari promet que le public aura désormais accès à de plus amples informations avant même la mise en place d’un tel projet, notamment afin de s’assurer que chacun est « à l’aise avec ces technologies interactives ».

Sony pourrait présenter deux objectifs Wi-Fi pour smartphones

Le site Sony Alpha Rumors, spécialisé dans l’actualité du constructeur japonais, a publié plusieurs images de futurs objectifs destinés non pas aux appareils photo de Sony mais auxsmartphones.
Si les capteurs photo des smartphones ne cessent de s’améliorer et que certains constructeurs misent tout sur des appareils dédiés avant tout à la photographie, il n’en demeure pas moins un fossé toujours important entre les appareils photo et les smartphones. C’est à ce fossé queSony souhaiterait remédier en lançant prochainement deux objectifs destinés aux smartphones, lesDSC-QX10 et DSC-QX100. Il s’agit de deux objectifs pouvant être fixé à l’arrière d’un smartphone se substituant au capteur photo principal de l’appareil. Ces objectifs sont tous deux équipés de Wi-Fi, de NFC, d’un processeur propre et de port pour carte SD. Pour les connecter à un smartphone afin de pouvoir prendre des photos et effectuer la prise de vue, les objectifs devraient utiliser les fonctionnalités Wi-Fi et NFC et être compatibles à la fois avec lessmartphones et tablettes Android et iOS.
La différence entre les deux modèles viendra notamment du zoom. Le premier propose un objectif Carl Zeiss et un capteur d'un pouce similaire à celui du Sony DSC-RX100M. Le second objectif proposera quant à lui un zoom 10x avec une focale allant de 3,3 à 5,9 et un capteur CMOS de trois pouces et 18 mégapixels. D’après les informations de Sony Alpha Rumors, ces deux objectifs seraient dévoilés prochainement, probablement à l’occasion de l’IFA qui se tiendra à Berlin début septembre.


Ultra HD : un téléviseur de 50" à moins de 1000 euros

Fabricant chinois de téléviseurs, TCL casse les prix et propose un téléviseur Ultra HD de 50 pouces pour moins de 1000 dollars.

C’est à l’occasion de son entrée sur le marché nord-américain que la firme a décidé de frapper fort. Son prix public est de 999 dollars (environ 760 euros) précisément, ce qui est nettement moins cher que les 6999 dollars réclamés par le 55 pouces de LG. 

Issu de la série 5510 du constructeur chinois, ce téléviseur affiche une définition de 3840 x 2160 pixels et un taux de contraste de 5 000 000:1.

Il fonctionne sur la base d’un rétroéclairage Edge Led et offre une compensation de mouvements de 120 Hz. En outre, Ultra HD, il gère l’upscaling 1080p vers 2160p nativement. Seul bémol, il n’est pas compatible 3D. TCL est encore avare en informations sur ce téléviseur. 

Dernier élément connu : sa connectique. Elle se compose de quatre ports HDMI, dont un MHL permettant la connexion de smartphones et tablettes au téléviseur, un port USB et une sortie casque.

Disponible aux États-Unis, ce modèle Ultra HD low-cost n’a pas de sortie prévue en Europe, pour le moment.

Voiture : dîtes adieu aux chauffeurs !

Les voitures de demain seront logiquement encore plus équipés en nouvelles technologies qu'aujourd'hui. Mais de quelles innovations s'agit-il ? Voici un condensé des 10 technologiesqui changeront notre manière d'utiliser nos voitures, que ce soit à l'extérieur qu'à l'intérieur de l'habitacle.

Les pires idées de mots de passe selon Google

Un passage obligé lors de la création d’un nouveau compte sur un site consiste généralement à se trouver un mot de passe qui sera simple à retenir et suffisamment complexe pour ne pas être deviné facilement. L’exercice est souvent plus compliqué qu’il y paraît, et Google vient de publier une liste des dix pires idées de mots de passe, après avoir mené une étude auprès de 2000 internautes.
Si vous pensiez que le nom de jeune fille de votre mère ou la date de naissance de votre chien sont d’excellentes idées de mot de passe, Google veut vous prouver le contraire. Après avoir mené une enquête auprès de 2000 internautes, le géant du Web a compilé les idées de mot de passe à éviter à tout prix pour conserver son compte intact, en se basant sur les réponses les plus courantes. Les noms de famille et dates marquantes sont donc à proscrire : 

Le nom d’un animal de compagnie
Une date importante, comme un anniversaire ou un mariage
L’anniversaire d’un membre de votre famille
Le nom de votre enfant
Le nom d’un autre membre de la famille
Votre date de naissance
Votre lieu de vacances favori
Quoi que ce soit en rapport avec votre équipe de sport favorite
Le nom d’un être cher
 Le mot « Password » (« mot de passe » en français)

Si elles manquent d’originalité, ces solutions sont surtout considérées comme trop peu fiables pour garantir la sécurité d’un compte en ligne. Les dates étant uniquement constituées de chiffres et les noms d’animaux étant généralement courts, il est facile de comprendre la nécessité de s’en passer. Autre mauvaise habitude notée par Google : 48 % des interrogés avouent avoir déjà donné leur mot de passe à une autre personne, une pratique extrêmement déconseillée en sécurité. Pire : 3 % avouent avoir noté leur mot de passe sur un papier pour ne pas l’oublier.

On a testé une imprimante 3D !

L’année 2013 marque l’essor des imprimantes 3D. Depuis le CES de Las Vegas en janvier, difficile de ne pas en entendre parler. Pour certains, c’est la prochaine révolution dans le secteur des nouvelles technologies. Si ce terme est sans doute optimiste, il n'en fallait pas plus pour nous motiver à en essayer une. Reste que le concept d’impression 3D n’est pas toujours très clair. Nous nous sommes donc demandé comment cette machine fonctionne vraiment. Face à cette nouvelle technologie, nouvelle pour nous, il nous a fallu découvrir progressivement et comprendre peu à peu son fonctionnement. Nous vous proposons à travers cet article de répondre aux différentes questions que l'on s'est nous même posées autour de ce procédé.

Windows 8 en table basse, dans le salon

Après la table inspirée d’une manette de NES, en voici une autre qui intègre Windows 8. Plus qu’un mobilier design, c’est un ordinateur entièrement fonctionnel qui permet de surfer sans avoir à bouger du canapé. Une table basse tactile qui trouvera sa place dans le salon.
Il s’agit d’une table basse en bois agrémentée d’un écran tactile de 32 pouces, protégé par du verre trempé. Ce qui lui permet de résister aux chocs, aux rayures et aux liquides pour une utilisation au quotidien. Proposé comme une station de divertissement, l’écran possède une définition de 1366 x 768. Conçu pour joindre l’utile à l’agréable, l’utilisateur peut y effectuer autant d’activités que sur une tablette, pour se distraire ou pour travailler. Quant à ses spécificités, la table embarque un processeur Intel Core i5 cadencé à 3,2 GHz, avec 6 Go de mémoire et un disque dur de 500 Go. Dotée d’une connectivité Wifi et Bluetooth, elle dispose de quatre ports USB, une sortie audio et des ports micro. Une souris et un clavier sans fils complètent le pack.

Steve Ballmer, patron de Microsoft, va quitter ses fonctions

Le directeur général de Microsoft, Steve Ballmer, va quitter son poste d'ici un an, après 33 ans passés au sein du groupe. Ce changement de direction traduit un changement de cap pour le numéro un mondial de logiciels, qui peine à s'imposer sur le marché des appareils mobiles. Son départ est d'ailleurs salué à Wall Street.

"Il n'y a jamais de moment parfait pour ce type de transition, mais le moment est venu", a déclaré vendredi Steve Ballmer dans un communiqué de Microsoft. A 57 ans, le directeur général du numéro un mondial des logiciels annonce qu'il va quitter ses fonctions d'ici un an.
Steve Ballmer restera aux commandes jusqu'à ce qu'à ce que son successeur soit nommé. Le conseil d'administration de Microsoft a mis en place un comité spécial chargé de mener la recherche du nouveau dirigeant. Il comprend notamment le président du conseil d'administration et cofondateur du groupe, Bill Gates. Les candidatures internes comme externes seront étudiées.

33 ans chez Microsoft

Steve Ballmer était entré chez Microsoft en 1980, introduit par son ami Bill Gates, qu'il avait rencontré à l'université de Harvard. Bill Gates et Paul Allen avait fondé le groupe cinq ans plus tôt, en 1975. En 2000, Steve Ballmer devient directeur général, lorsque Bill Gates se retire du poste. Depuis 1998, il est notamment à l'origine du développement de la console Xbox.

En mars, Forbes évaluait la fortune de Steve Ballmer à 15,2 milliards de dollars, ce qui en fait le 46e homme le plus riche de la planète. Il avait reçu en 2011 la légion d'honneur des mains de Nicolas Sarkozy. Il est notamment connu pour son enthousiasme lors des conventions Microsoft,

2

Make moey now

Make moey now

Gadget

Ce contenu n'est pas encore disponible en cas de connexion chiffrée.
bienvenue chez nous ... chez le monde de l'informatique et si tu aime ! clique sur partager...

save as PDF .

Informatique Astuces et Info

Popular Post

Blogger templates

Blog Archive

Pages vues le mois dernier

Fourni par Blogger.

Make money now

Make money now
ShareCash

Pages - Menu

Blog Archive

About

Informatique Astuces et Info

- Copyright © Informatique Astuces et Info -Metrominimalist- Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -